L'association JALMALV bnvoles d'accompagnement des malades et des familles pour le respect de la vie L'association JALMALV bnvoles d'accompagnement des malades et des familles pour le respect de la vie L'association JALMALV bnvoles d'accompagnement des malades et des familles pour le respect de la vie

Texte de la Fdration sur les questions de la fin de vie

Depuis ces dernires semaines, l'actualit sur les questions de fin de vie est importante et nous en voyons bien les enjeux : le risque d'une lgalisation de l'euthanasie, la possibilit du suicide assist, l'exception d'euthanasie et, enfin, la dcision de justice sur la situation de Mr Lambert ...

Tout ceci, nous conforte dans l'ide d'une relle mconnaissance de la loi Lonetti et de son application, de l'importance des Directives anticipes...

Depuis presque 2 ans, la Fdration Jalmalv ralise une campagne d'information du grand public sur les Droits des malades et la fin de vie et faire connatre la Loi Lonetti ; ainsi prs de 550 confrences dbats ont t ralises par lensemble des associations locales Jalmalv ; elles nous ont permis de rencontrer prs de 19 500 citoyens. Ces espaces d'changes permettent l'expression des peurs sur toutes ces questions, d'apporter des rponses, des clarifications de dfinition sur les termes euthanasie, suicide assist, sdation, la douleur...

Dans la continuit de cette Campagne, il nous a paru ncessaire de sensibiliser le grand public sur les Directives anticipes qui sont mconnues du grand public et c'est l'objectif de la Campagne "Moi, j'anticipe les conditions de ma fin de vie".

Pour la Fdration Jalmalv, il parat essentiel de poursuivre ces actions de sensibilisation pour affirmer nos convictions, nos valeurs, notre thique dans une socit qui a du mal prendre soin des plus vulnrables et respecter la dignit de celui qui meurt.

La lgalisation de l'euthanasie, le suicide assist ne sauraient tre des options possibles. Il nous faut donc poursuivre notre mission d'accompagnement bnvole auprs des malades et leurs proches ; et sensibiliser, informer nos concitoyens pour un choix de socit plus clair, une communaut plus solidaire et respectueuse de la dignit de ceux qui souffrent, de ceux qui vieillissent, de ceux qui meurent !

Le Conseil d'administration de la Fdration Jalmalv
Le 13 Fvrier 2014

Affaire Vincent Lambert : une proposition dapaisement du rapporteur public

Le rquisitoire du rapporteur public du Conseil dEtat sinscrit dans une dmarche apaisante qui invite trouver la solution la plus adapte possible la ralit de la situation de Vincent Lambert.

 

Il raffirme les grand principes de la loi Leonetti savoir que :
  • La loi sapplique toutes les personnes quelles soient ou non en fin de vie et quelles soient ou non en capacit de sexprimer.
  • La nutrition et lhydratation artificielles sont des traitements, qui selon les situations peuvent avoir comme effet un maintien artificiel de la vie. Elles peuvent tre alors suspendues.
  • Lon doit rechercher et prendre en compte lavis dune personne si elle nest plus en capacit de sexprimer, mme si elle na pas dsign de personne de confiance ou crit de directives anticipes.
  • Aprs avoir respect la procdure collgiale et consult les directives anticipes, la personne de confiance et la famille, la dcision est toujours mdicale.

 

Le rapporteur de la plus haute juridiction administrative, rejoint les rflexions de la SFAP lorsquil rappelle quil ne saurait y avoir de dcision de principe car chaque situation est unique. La situation de Vincent Lambert est et restera singulire. Dans le cas particulier de Vincent Lambert, le rapporteur souligne que :

 

  • la procdure de lquipe du Dr Karriger a t conforme la loi ;
  • le souhait de Vincent Lambert na probablement pas t assez pris en compte dans la dcision du tribunal en premire instance.

 

Le rapporteur voque ensuite les lments prendre en compte pour caractriser lobstination draisonnable.

 

Pour la nutrition et lhydratation artificielles il considre que ces traitements sont  utiles  et  non disproportionns . Avant de savoir sils ont  dautre effet que le seul maintien artificiel de la vie , il estime ncessaire de sassurer que la situation de Vincent Lambert ne pourra plus samliorer. Cest la raison pour laquelle il propose quune expertise mdicale soit ralise. Sil ny a aucune perspective damlioration et de rcupration, alors lalimentation et lhydratation pourraient avoir comme  effet que le seul maintien artificiel de la vie  et caractriser ainsi la notion dobstination draisonnable.

SFAP Paris le 12/Fvrier 2014

Proposer

Propose des Confrences Publiques

Propose des prts titre gratuit de livres et de vidos, uniquement sur les sites de Lorient, Vannes, et Pontivy

Confrences-dbats, Projections-dbats

Campagne nationale d'information du grand public
"Droits des malades et fin de vie"

pour en savoir plus cliquer sur le lien
http://www.jalmalv.fr/do.php?n=Campagne-nationale-grand-public.Accueil

                                                                                                                   ________________________

Les 21 , 22 et 23 mars prochains, sera diffus au Cinville de Parc Lann Vannes, le film documentaire ralis par Yann Le Gallic :

"Patients, familles, soignants, Faire Face Ensemble, jour aprs jour"

"Ce film est une victoire contre le silence. Silence de la souffrance, silence de cette maladie dont, souvent, on ne prononce le nom qu' voix basse : cancer.

Alors que parler dlivre.
Les mots du cancer, les voici donc, films pour vous conduire un partage d'exprience exceptionnel : comment on vit ce mal, comment on le combat, comment on en triomphe. Le tout sans voyeurisme ni motion dplace, bien au contraire.
Sous le regard de Yann Le Gallic, les patiens sont des humains. Et les malades, des personnes. Mme quand ils sont trs jeunes, tous sont dots d'une avantage considrable sur ceux qui n'ont pas fait le voyage la lisire des grands dangers vitaux : ils en savent extrmement long sur les enjeux essentiels de l'existence.
Ainsi, de squence en squence, ils nous offrent un cadeau inestimable : une leon de vie."

Bien vous, Irne FRAIN, marraine de lvnement

MERCI d'en parler autour de vous, de diffuser l'information le plus largement possible afin de remplir les 3 salles rserves au Cinville et peut-tre plus ! Si nous sommes nombreux soutenir cette cause, porter ce nouveau regard sur cette maladie qui nous touche tous, de prs ou de loin...

La rservation des places se fait en cliquant sur le lien ci: http://www.ffe-lefilm.fr/cheques_cadeaux.php

                                                                                                                   ________________________

Rencontres "Alzheimer":  Ecoute, Partage, Soutien, Thmes, change, Accompagnement, Convivialit.......
organise par BARR HEOL sur Pontivy et Gumen S/Scorff

lien fichier pdf Calendrier Bistrots-Mnoire 2015-1
lien fichier pdf Calendrier Bistrots-Mnoire 2014-2

Cadre Lgislatif


lien fichier pdf Loi Claess-Loneti du 2/2/2016
lien fichier pdf Loi Lonti
lien fichier pdf Cadre Lgislatif